Retour aux Guides d'Achat

Retour à la boutique Arthrose

Tout savoir sur l'arthrose

Tout savoir sur l'arthrose

Ce problème de santé publique touche des millions de français et jusqu’à 8 séniors sur 10. Le sommeil, le moral, la vie sociale… c’est tout un équilibre qui se dérègle. Cette maladie peut avoir des conséquences importantes sur le quotidien et même devenir un facteur déclenchant de la perte d’autonomie

Sedagyl prend soin de vous et vous délivre toutes les bonnes informations à savoir pour minimiser l’impact de l’arthrose sur votre vie. Suivez notre guide pour vous aider à mieux comprendre l’arthrose, comment freiner l’évolution de l’arthrose, comment soulager la douleur de l’arthrose et retrouver une meilleure qualité de vie en cas d’arthrose.



Qu’est-ce que l’arthrose ? Quelle est la définition de l’arthrose ?

L’arthrose est souvent confondue avec les rhumatismes, une maladie appelée également « arthrite » qui est une atteinte inflammatoire des articulations.

Concernant l’arthrose (ostéo-arthrite), il s’agit d’une usure anormale et prématurée du cartilage qui provoque des douleurs mécaniques persistantes au niveau des articulations. Sous la pression, le cartilage se gonfle d’eau et se met progressivement à se détériorer. Alors que le cartilage qui enveloppe nos os se renouvelle naturellement au cours de notre vie, il ne se reconstruit plus assez rapidement en cas d’arthrose. Il perd alors toute sa souplesse et son élasticité et ne remplit plus son rôle d’amortisseur entre les extrémités osseuses. Ainsi, à plus ou moins long terme, c’est l’ensemble de l’articulation qui se fragilise et finit par être altéré (ligaments, os, muscles, liquide synovial). C’est un phénomène irréversible qui ne se soigne pas mais qui doit être pris en charge rapidement et suivi régulièrement par votre médecin.


Les zones les plus souvent touchées par l’arthrose sont :

  • Les genoux (gonarthrose) :
  • C’est la forme la plus répandue de l’arthrose. Elle se manifeste par des raideurs et un gonflement douloureux du genou. Elle peut atteindre un seul genou ou les deux. Elle est rapidement invalidante car ce sont de grosses articulations que sont sollicitées à chaque mouvement, portant tout le poids du corps et qui permet la mobilité. L’arthrose du genou résulte souvent d’une malformation, d’un traumatisme (luxation, entorse, chute) ou d’un problème de surpoids.

  • La hanche (coxarthrose) :
  • C’est une forme d’arthrose plus rare qui provoque des douleurs au niveau de l’aine pouvant irradier jusque dans la cuisse et la fesse. La détérioration de l’articulation se situe entre le fémur et le bassin. Les douleurs augmentent considérablement avec l’effort, lors de la marche par exemple, et s’estompent au repos. L’arthrose de la hanche est déclenchée par un excès de pression sur le cartilage. Avec l’érosion progressive, des morceaux de cartilage se détachent dans la cavité articulaire.

  • Les mains (arthrose digitale) :
  • L’arthrose des mains est plus commune chez les femmes dès 50 ans. Elle peut toucher le poignet, les doigts, le pouce ou l’espace entre les phalanges. Déformation des articulations, rigidité, doigts gonflés, réduction de la force de préhension et douleurs sont des signaux d’alerte. L’évolution de la maladie est lente et peut s’étendre sur plusieurs années. La dégradation ou la perte plus importante des fonctionnalités de la main peuvent considérablement affecter les habitudes et les activités de la vie quotidienne.

  • le dos (dorsarthrose), les lombaires (lombarthrose) et la colonne vertébrale (arthrose rachidienne) :
  • L’arthrose du dos, l’arthrose des lombaires et l’arthrose de la colonne vertébrale sont le plus couramment diagnostiquées chez les personnes de 65 ans et plus, favorisées par le vieillissement. Elles se caractérisent par une dégénérescence des articulations et des disques. Elles peuvent être de nature mécanique, causées par une mauvaise posture ou des gestes répétitifs, ou encore liées à une fragilité due à un traumatisme. L’arthrose peut toucher l’ensemble du dos mais se localise le plus souvent au niveau des vertèbres lombaires.

  • les épaules (omarthrose) :
  • L’articulation concernée par l’arthrose de l’épaule est appelée tête de l’humérus et se situe entre l’omoplate et l’extrémité haute du bras. L’arthrose de l’épaule est souvent causée par des problèmes de posture importants, des problèmes d’équilibre ou encore par une surutilisation des tendons. Elle altère la mobilité entière de l’épaule et rend très difficile les mouvements de rotation. Craquements, blocages, douleurs inflammatoires ou mécaniques, se manifestent alors rapidement.

  • le pied :
  • L’arthrose du pied est assez ciblée et touche plus précisément le gros orteil ou l’articulation de la cheville, qui relie le pied à la jambe. La cause est souvent liée à un traumatisme ou à une malformation. Les articulations du pieds ont bien évidemment un rôle essentiel dans notre capacité à rester debout ou à marcher. Avec l’arthrose, la douleur se fait ressentir à chaque effort et la stabilité n’est plus assurée, les risques de boitement sont assez forts et la perte de mobilité élevée.

Quelles sont les causes de l’arthrose ? Quels sont les facteurs à risques de l’arthrose ?

Les causes de l’arthrose sont nombreuses et peuvent parfois être difficiles à déceler. Voici une liste non exhaustive de certains facteurs déclenchant l’arthrose ou susceptibles de favoriser le développement de l’arthrose.

  • Les facteurs mécaniques liés à un traumatisme, une chute, une opération, une blessure mal soignée ;

  • Les facteurs génétiques concernant les personnes ayant des prédispositions héréditaires ;

  • Certaines pathologies comme le diabète ou l’obésité ;

  • La pratique intensive de certaines activités physiques qui sollicitent trop les articulations ;

  • Le vieillissement du corps qui augmente naturellement l’usure du cartilage et de l’articulation ;

  • Les mouvements répétitifs et réguliers occasionnés par un travail ou un sport ;

  • Un manque d’activité physique qui diminue le tonus musculaire et empêche la bonne oxygénation du cartilage.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ? Comment savoir si on a de l’arthrose ?

La douleur reste variable d’une personne à une autre ainsi que l’évolution de la maladie. Votre corps vous envoie certainement des signaux qui peuvent vous alerter et qu’il faut savoir interpréter.

  • Des douleurs articulaires persistantes pendant l’effort et qui ont tendance à fortement diminuer au repos ;

  • Une raideur articulaire au réveil ou après plusieurs minutes d’immobilité et de repos ;

  • Une sensibilité accrue de l’articulation lorsqu’on exerce une légère pression dessus ;

  • Une sensation d’inconfort lors des changements de météo et de température ;

  • Des craquements ou des blocages de l’articulation ;

  • L’apparition de raideurs articulaires et une perte progressive de la flexibilité ;

  • L’apparition d’excroissances osseuses ;

  • Des signes d’inflammation tels que des rougeurs ou des gonflements.

Comment peut-on diagnostiquer l’arthrose ? Quels examens réalisés pour confirmer une arthrose ?

En cas de doute, nous vous recommandons de consulter rapidement votre médecin traitant afin qu’il puisse réaliser un examen clinique et prescrire si besoin une radiologie ou une ponction articulaire pour confirmer ou non le diagnostic.



Quelles sont les mesures préventives concernant l’arthrose ? Quels conseils pour limiter les risques d’arthrose ?

  • Adapter vos activités en pensant toujours à protéger vos articulations
  • Il est important de veiller à ne pas trop solliciter vos articulations en évitant les mouvements répétitifs, les activités sportives excessives, le port de charges trop lourdes… et en protégeant correctement vos articulations s’il y a des risques de blessures dans la pratique de vos activités ou de votre travail.

  • En cas de prédisposition avérée, faire des contrôles plus réguliers chez votre médecin
  • Certaines maladies comme le diabète, l’obésité, la goutte ou encore la polyarthrite (pour ne citer que quelques exemples) nécessitent un traitement particulier et un suivi régulier chez votre médecin. Ce dernier contrôlera régulièrement l’évolution de votre état de santé et vérifiera que certaines complications, comme l’arthrose, ne surviennent pas.

  • Garder un équilibre de vie sain et approprié
  • Maintenir un poids stable et non excédentaire est un excellent moyen pour préserver vos articulations. En plus, en pratiquant une activité physique douce et régulière (marche, yoga, exerciseurs) vous vous assurez une meilleure hygiène de vie. Vos muscles se tonifient progressivement et vos articulations sont mieux oxygénées.

Quel traitement pour l’arthrose ? Quels sont les conseils et recommandations en cas d’arthrose ?

Il n’existe pour le moment aucun traitement curatif de l’arthrose. Cela ne signifie pas pour autant que l’on ne peut rien faire ! Dans un premier temps, il est important de confirmer le diagnostic en consultant rapidement votre médecin traitant. S’il vous recommande des médicaments, un traitement médical ou de la chirurgie, ils nécessiteront une prescription et un suivi sérieux.

L’équipe de Sedagyl vous dévoile ici des solutions naturelles et non médicamenteuses. Voici nos meilleurs conseils pour vous aider à mieux vivre avec cette maladie, améliorer votre confort et qualité de vie :

  • Soulager votre douleur est une priorité
Pour vous aider à limiter la douleur et la rendre supportable, il existe des solutions non médicamenteuses comme le magnétisme, les gels de soin, les patchs chauffants… D’autres alternatives peuvent également vous soulager et vous apporter plus de confort comme de la contention, des orthèses, des coussins de soutien…




  • Favoriser le mouvement comme remède naturel
Contrairement aux idées reçues, il est important de maintenir une activité physique pour renforcer vos muscles et stimuler le renouvellement du cartilage. Exerciseurs, steppers assis, pédaliers… l’important est de faire peu mais souvent (10 minutes par jour suffisent), en limitant vos efforts.




  • Maintenir votre autonomie et retrouver en mobilité
Il faut favoriser le mouvement, éviter de rester immobile trop longtemps et changer de position régulièrement pour limiter les raideurs articulaires. Pour pouvoir gagner en autonomie et retrouver un peu de votre mobilité, certains appuis seront d’une grande aide pour soutenir vos articulations. Il existe de nombreux produits qui sauront répondre à vos besoins, cannes, chariots, déambulateurs...




  • Faciliter votre quotidien avec de petits aménagements à domicile
De petites adaptations dans toutes les pièces de la maison peuvent suffire pour ne pas bouleverser vos activités quotidiennes et habitudes de vie. Aide à la préhension, poignées ergonomiques pour vos couverts ou vos bouteilles, barres d’appui et de maintien, marchepieds, sièges releveur, rehausseurs de lit, planches de transfert… des équipements très utiles, efficaces, astucieux et souvent peu onéreux, sont disponibles pour vous aider à soulager vos articulations.




  • Faire une cure de vitamines et minéraux
Les compléments alimentaires vous apportent les bienfaits des vitamines, minéraux et antioxydants qui manquent parfois à votre organisme. En fonction de leurs propriétés et de vos besoins, vous pouvez les utiliser pour vous aider à soulager la douleur de l’arthrose, maintenir la flexibilité de vos articulations, améliorer la mobilité de vos articulations, assurer le bon fonctionnement de vos articulations, favoriser le renouvellement du cartilage…




  • Choisir de bonnes chaussures adaptées
Dans de nombreux cas d’arthrose (sauf l’arthrose des mains qui n’est pas concernée), il conviendra de porter des chaussures adaptées. Votre choix doit plutôt s’orienter sur des modèles qui enveloppent bien le pied, avec des semelles souples et confortables qui amortissent les impacts, absorbent les chocs et stabilisent les appuis pendant la marche. Les chaussures plates sont à éviter, l’idéal est de privilégier des petits talons compensés.





Nous espérons que ce guide complet vous apportera toute l’information, l’aide et le soutien dont vous avez besoin. Retrouvez encore plus de solutions et de produits concernant l’arthrose dans notre boutique :




Ce guide a un but informatif mais ne peut en aucun cas remplacer un avis médical. En cas de doute, consultez immédiatement votre médecin.

Retour aux Guides d'Achat

Retour à la boutique Arthrose